histoires

Le cadeau catastrophe

Un texte écrit par Emma Baron

Les personnages : Mélia (c’est elle qui raconte l’histoire), Mamie et R.Viktor

Chapitre 1

Le cadeau d’anniversaire

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai enfin 6 ans. Ma grand-mère est inventrice alors je suis sûre qu’elle m’a fabriqué un super cadeau.

Dans la cuisine, mamie prépare mon gâteau. Et c’est bien ce qui m’inquiète. Elle oublie toujours tout ! Soudain, je m’aperçois que le four fume. Je demande :

– Mamie, c’est normal toute cette fumée ?

Ma grand-mère se retourne. Elle s’exclame, affolée :

– Oh ! Non ! Comment ai-je pu oublier d’arrêter le four ?

Mamie met le gâteau brûlé à la poubelle puis elle ouvre le frigo. Elle me dit :

– Heureusement, j’en avais acheté un autre chez le pâtissier au cas où.

Après avoir soufflé mes bougies et mangé une part de fraisier, je regarde ma grand-mère les yeux brillants. J’ai hâte de savoir ce qu’elle va m’offrir !

Elle m’annonce :

– Viens, j’ai quelque chose pour toi.

Curieuse, je la suis jusqu’à son atelier. Il y a un cadeau géant à l’intérieur. J’écarquille les yeux et je me précipite pour le déballer.

C’est un robot ! Ma grand-mère m’explique :

– Voilà R.Viktor. C’est un robot que j’ai fabriqué pour ranger ta chambre.

Quelle bonne idée ! Je suis très impressionnée. Pour le tester, mamie attrape une boîte de clous et la vide sur le sol.

– Vas-y, met-le en marche, me dit mamie.

Je m’approche du robot et j’appuie sur le bouton vert dans son dos.

Chapitre 2

Panique dans la maison

R.Viktor se met en marche. Mais soudain des étincelles jaillissent de son corps ! Quelque chose cloche… Je recule.

Le robot ramasse les clous mais au lieu de les ranger, il sort dans le jardin et les plante comme des graines. Je comprends tout de suite qu’il a un problème. Je me penche sur lui et j’appuie sur le bouton « arrêt » sur son dos. Catastrophe, au lieu de s’éteindre, le robot accélère ! Mamie tape sur le clavier de son ordinateur pour tenter de l’arrêter à distance.

– Mince ! Ça ne marche pas non plus…

J’essaye autre chose. Je crie au robot :

– Stop !

Mais R.Viktor ne m’écoute pas. Il retourne dans l’atelier et prend un bidon d’huile. Il arrose les plantes vertes avec. Affolée, je demande à ma grand-mère :

– Est-ce qu’il y a un autre moyen pour l’arrêter ?

– J’ai fabriqué une télécommande mais je ne sais plus où je l’ai mise.

Mamie se met à la chercher dans les tiroirs de son bureau.

R.Viktor rentre dans la maison. Je le suis. Dans la salle de bain, il prend la brosse des toilettes et l’échange avec ma brosse à dent. Berk ! Mamie arrive et s’exclame :

– J’ai retrouvé la télécommande !

Il n’y a pas une minute à perdre, car R.Viktor monte à l’étage. A cause de ses douleurs aux jambes, Mamie ne peut pas le suivre. Elle me donne la télécommande et me dit :

– Vite, rattrape-le !

Je me lance à la poursuite du robot. Oh non ! Il se dirige vers ma chambre. Sur mon lit, R.Viktor prend Bubulle, mon doudou en forme de poisson. Que va-t-il faire avec ?

Il regarde le bocal posé sur mon bureau. Mélo, mon poisson rouge se cache dans son château. Je devine ce que le robot veut faire. J’appuie et re-appuie sur le bouton « arrêt » de la télécommande mais ça ne marche pas. Je retourne le boîtier et examine le compartiment à piles. Il est vide ! Je crie à ma grand-mère :

– Mamie, tu as oublié les piles !

Vite, elle en trouve dans le placard et me les lance. A toute vitesse, je retourne dans ma chambre. Oh non ! R.Viktor a mis Bubulle dans le bocal de Mélo ! Le temps que je le sorte de l’eau, R.Viktor redescend dans la cuisine. Quelle bêtise va t-il encore faire ?

Chapitre 3

Une super idée

Le robot dévisse une ampoule du lustre de la cuisine. Je l’observe, inquiète. Il la met dans un coquetier puis sort un œuf du réfrigérateur. Oh non ! J’ai compris. Il veut sûrement visser l’œuf à la place de l’ampoule.

Je pose Bubulle sur la table et je me dépêche de mettre les piles dans la télécommande. Vite, j’appuie sur le bouton « arrêt ». J’espère que ça va marcher. Les yeux du robot s’éteignent. Ouf ! Je reprends l’œuf délicatement des mains de R.Viktor et le remet à sa place. Avec ma grand-mère, nous ouvrons le dos du robot. Je remarque tout de suite qu’il y a un problème.

– Regarde mamie, ces fils sont débranchés.

Elle s’exclame :

– Tu as raison. Tu es intelligente ! Mettons-nous au travail.

Après deux heures de travail, nous sommes prêtes à le rallumer. En tremblant, j’appuie sur le bouton « marche ». Les yeux du robot s’allument. Il saisi une assiette, l’inspecte, et… il la range dans le placard ! Hourra ! Il fonctionne.

Bientôt, toutes les bêtises sont réparées. Je serre fort ma grand-mère contre moi.

– Merci mamie ! Dis, est-ce qu’il peut faire autre chose ce robot ?

Elle m’emmène dans son atelier et me montre son ordinateur. Elle m’explique :

– Tu tapes ici ce que tu aimerais qu’il fasse.

Toute excitée, je remue mes doigts au-dessus du clavier. Je demande à ma grand-mère de fermer les yeux. Elle accepte et je me mets aussitôt à écrire.

Le soir, au moment du dîner, R.Viktor sort une poêle du placard et différents ingrédients du réfrigérateur. Surprise, Mamie le regarde faire quand soudain elle comprend. Elle me demande :

– Il sait faire la cuisine maintenant ?

– Oui, plus jamais tes plats ne seront brûlés.

Mamie est ravie. Mais il y a une chose que je ne lui ai pas dite : R.Viktor peut aussi faire mes devoirs de maths. Mais chut ! C’est un secret !

FIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s