Poésies

L’oiseau et l’enfant

Sur le bord d’un étang,
Un grand oiseau attend,
Qu’un poisson vienne s’égarer,
Pour en faire son déjeuner.

Mais l’oiseau n’a pas vu,
Sous les branches, l’enfant approcher,
Mais l’oiseau a entendu,
Sur la mousse, l’enfant s’allonger.

L’écolier murmure à l’échassier,
Qui tend son cou pour l’écouter.
«S’il te plaît, laisse-moi te caresser,
Juste une fois, du bout des doigts.»

Le petit humain tend sa main frêle,
Vers l’oiseau qui s’enfuit déjà vers le ciel,
Alors, lentement, l’enfant se met debout et rêve,
D’avoir lui aussi, un jour, des ailes.

Poème écrit par Emma Baron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s