Poésies

Dimanche matin

Encore à moitié endormie,
A travers la fenêtre, je regarde la nuit,
Je m’étire, et sans faire le moindre bruit,
En pyjama, je me lève de mon lit.

Debout, dans le couloir,
Alors qu’il fait encore très noir,
Sur la pointe des pieds, j’avance doucement,
Dans leur chambre, j’entre le cœur battant.

Dans le lit, tendrement, je me blottis,
Contre ma maman encore endormie,
Mais déjà, elle m’ouvre grand ses bras,
Et me chuchote, des «je t’aime» tout bas.

Emma Baron