Poésies

Le dernier jour

Photo by Bess Hamiti on Pexels.com

Tu as vu papa comme maintenant je suis grand,
Je sais écrire mon prénom,
Et taper dans un ballon.

Tu as vu papa comme maintenant je suis grand,
Je sais faire mes lacets,
Et j’ai appris à faire la paix.

Mais pourquoi es-tu triste papa ?
Pourquoi tu me dis que les grands sont méchants parfois ?
Pourquoi tous les grands ne sont pas comme toi ?

Quand j’ai entendu l’alarme de la ville,
Je t’ai regardé papa,
Et j’ai vu les larmes sur tes cils,
J’ai serré mon doudou contre moi.

Et puis j’ai entendu les bombes,
Et j’ai entendu les cris,
Et j’ai vu les gens tomber,
Et j’ai senti un éclat me toucher.

Je me suis souvenu de la cour de mon école,
Du joli sourire de ma maîtresse,
Et de mon goûter oublié à la récré,
Et de mes copains que je ne reverrai jamais.

Et pour la première fois, je te vois pleurer papa,
Mon gentil papa qui me sert fort dans ses bras.

Demain je n’ouvrirai plus les yeux,
Demain je ne verrai plus le soleil se lever,
Demain je n’entendrai plus les oiseaux chanter,
À cause d’un grand que personne n’a arrêté.

Emma Baron